Centers de services scolaires La voix des parents n’est pas entendue

This week is the National Parental Engagement Week, organized by the Fédération des comités de parents du Québec, which aims to value parental involvement in the school environment. Nous profitons donc de ce moment pour décrier haut et fort le bâillon qui plane sur l’engagement parental dans le monde de l’éducation.

Publié le 3 juin

Mélissandre Shanks and David Dubreuil
Respectively ex-presidents of the Center de services scolaire de Montréal et des Chic-Chocs

As several parents, we have responded to the call for mobilization launched by the Quebec government during the deployment of the new governance. Nous étions febriles à la vue de cette nouvelle structure et nous avions hâte de pouvoir nous faire entendre, faire entendre nos voix au service de la réussite scolaire des élèves. Unfortunately, nous avons désenchanté assez rapidement.

Depuis la mise en place de cette nouvelle structure de governance des commissions scolaires, les choses ont changé, oui, mais pas necessairement pour le mieux. Cette nouvelle façon de faire devait permettre aux parents de mieux faire entender leur voix et d’obtenir plus de pouvoir au sein des instances administrative des centers de service scolaires. Mais ce n’est pas le cas!

Presentation, la Loi sur l’instruction publique donne des responsabilites aux parents, mais ne leur donne aucun moyen pour les réalisés. Après quelques mois de la mise en place du conseil d’administration, nous savons d’ores et déjà que ce ne sont pas les administrateurs qui décident, mais bel et bien le ministère, le patron de votre center de services scolaire. Les parents allouent un nombre incalculable d’heures à des tâches administrative qui n’ont rien à voir avec la réussite des élèves.

Yet, ce n’est pas pour cela que nous nous sommes engagés. Nous volions faire une différence aupres des élèves. Nous voulions participer à leur réussite scolaire, tout simplement. Nous volions faire entendre notre voix. Nous volitions NOUS faire entendre.

Au contraire, nos droits ont été bafoués. Nos droits n’ont pas été respectés et presentment rien dans la Loi sur l’instruction publique ne nous permet de les faire respecter. Force est de constater que bien souvent, on ne veut pas nous entendre realtamente. Entendez-vous notre voix qui se tait?

Cela fait maintenant plus d’un demi-siècle qu’a eu lieu la commission Parent où des gens de la population et du politique s’était rassemblelés pour parler d’éducation et faire bouger les choses. D’ailleurs, cette commission s’était interéssée aussi à la recognition du rôle et des fonctions des parents et de l’importance de leur collaboration dans le monde de l’éducation.

Quelles leçons avons-nous tirées des réformes précédentes ? Et, en 2022, où sommes-nous rendus ? Que souhaithons-nous collectivement pour notre système scolaire québécois? What is the future of parental engagement in the school world?

Il est grand temps de faire bouger les choses, de bouleverser les pratiques. Nous avons besoin d’un vrai débat, d’une vaste public consultation sur les foundations mêmes de notre système éducatif.

Quebec has everything it takes to become a world leader in education. Devrions-nous mettre en place une commission Parent 2.0 ou 5G comme proposé par Normand Baillargeon, philosophe, essayiste et ex-enseignant au département des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Montréal ?

Êtes-vous prêts à faire entendre votre voix et à la joindre à la nôtre?

Back to top button
MONTAGNEDISTRIBUTION