Chantilly Arts & Elegance, LE rendez-vous du week-end

This Sunday, the sixth edition of Chantilly Arts & Elegance Richard Mille will be held, a manifestation that since its launch has become a reference for amateurs of exceptional cars.

Si les anciennes se taillent la part du lion, notably à travers un concours d’élégance et un concours d’Etat entitle « Les plus belles voitures du monde », l’événement regarde aussi vers le futur en exposant des modèles dernier cri et des concept cars.

Chantilly Arts & Elegance, LE rendez-vous du week-end

Among these, on citera l’Aston Martin DBR22, modèle dévoilé this summer to celebrate the tenth anniversary of the division Q by Aston Martin, laquelle a pour vocation de proposer des véhicules à une clientele friande d’exclusivité. Le style de l’auto évoque les barquettes d’antan, démarche qui rejoint celle de Ferrari avec ses Monza SP1 et SP2, mais la DBR22 receives un très actuel V12 5.2 L développant quelques 705 ch. Splendide auto!

Chantilly Arts & Elegance, LE rendez-vous du week-end

Autre merveille généreusement motorisée, dûment homologuée pour la route et produite à 18 exemplaires, la Bentley Mulliner Batur. Si celle-ci est animée par un W12 bi-turbo de 740 ch, on retient aussi et surtout que son style prefigure celui des futurs modèles électriques de la marque.

Chantilly Arts & Elegance, LE rendez-vous du week-end

Un futur « zéro émission » dans lequel se plongera bientôt totalement DS. The marque française aux ambitions premium exposera le concept-car DS E-Tense Performance dont les 815 ch (!) sont censés lui assurer des accélérations supérieures à celles d’une Bugatti Chiron, en l’occurrence 2 secondes pour passer de 0 à 100 km/h C’est aussi la magice des concept-cars que de permettre aux constructeurs d’annoncer ce qu’ils veulent en toute liberté…

Chantilly Arts & Elegance, LE rendez-vous du week-end

Renault exposera quant à lui sa dernière merveille (osons le mot !), à savoir l’époustouflante R5 Turbo 3E (le 3 pour la continuity avec la mythique Turbo 2, et le E pour le moteur électrique). Spectaculaire, exubérante, cette auto est taillée pour le drift avec et ses accélérations d’enfer (0 à 100 km/h en 3,5 s) et ses roues qui braquent à 50°.

Ceux qui n’auront pas eu la chance de la découvrir à Chantilly (le prix d’entrée s’établit à 50 €, moitie prix pour les 12-18 ans, et gratuit pour les moins de 12 ans), où elle constituera une proposition pour le moins détonante, auront une deuxième chance au Mondial de l’automobile, à partir du lundi 17 octobre.

Chantilly Arts & Elegance, LE rendez-vous du week-end
Back to top button
MONTAGNEDISTRIBUTION