Everything you need to know about toxoplasmosis

Un parasite and cause: Toxoplasma gondii

Toxoplasmosis is an infectious disease due to a parasite, Toxoplasma gondii. Ce parasite est présent chez plusieurs animaux, qui jouent le rôle d’hôtes intermédiaires ou definitifs selon si le parasite y est actif ou inactif. Ainsi, les herbivores et omnivores (porc, bœuf, mouton, chèvre, oiseaux…) are considered comme des hôtes intermédiaires car ils hébergent Toxoplasma gondii sous une forme inactive, au sein de cystes cellulares. Le chat, en revanche, a un statut différent vis à vis de ce parasite, puisqu’il l’héberge sous une forme active, appelé oocyste. At last, le chat est considérable comme un hôte definitif. Il élimine les parasites dans ses excréments et contamine ainsi la terre, puis les autres animaux, jusqu’à l’homme.

Il est possible d’être infecté par Toxoplasma gondii in different ways : en mangeant de la viande crue ou peu cuite, via des fruits et légumes en contact avec la terre et mal lavés, via des produits laitiers non pasteurisés, via une mauvaise hygiène des mains après avoir jardiné ou vidé la litterière du chat… Dans une minor mesure, l’ingestion d’eau soilillée peut aussi être une source d’infection.

Reste que chez la plupart des gens qui contractent le parasite, celui-ci n’engendre aucun symptôme dans la grande majority des cases, le système immunitaire étant sufficiently robust pour y faire face. La maladie passe alors inaperçue.

Chez les personnes au système immunitaire defaibli (immunodeprimées), et notably chez la femme enceinte, l’infection par ce parasite peut entrainer des sympotions, proches de ceux d’une flue (fever, douleurs musculaires, maux de throat, maux de tête, fatigue), voire des formes graves necessitant une hospitalization. Furthermore, la maladie peut affecter le bon développement du fœtus si celui-ci est exposé au parasite (on parle de toxoplasmosis congenitale).

Les symptomes qui doivent alerter

Parmi les symptoms liés à la toxoplasmosis et qui doivent nous alerter si l’on est enceinte, citons :

  • a moderate fever (below 38 °C);
  • the presence of ganglions (essentially at the level of the neck and at the base of the skull);
  • une éruption cutanée (petits boutons rosés) sur l’ensemble du corps ;
  • une fatigue souvent protracted (plusieurs semaines ou mois), un mal de tête ;
  • des douleurs et courbatures dans les articulations et les muscles (comme lors d’une grippe).

En présence d’un de ces symptoms, je prends-vous avec mon médecin généraliste !

Pour savoir si l’on est immunisé ou non contre la toxoplasmosis, autrement dit si l’on a des antibodies dirigés contre ce parasite, il est possible de faire praticer une serologie de la toxoplasmosis. Il s’agit d’une simple prise de sang suivie d’une analysis en laboratory. Si le test est positiv, cela signifie quon a déjà eu la maladie, he est donc totalement immunisé. Dans le cas contraire, on n’a jamais attrapé la maladie, et, si l’on attend un bébé et/ou que l’on est immunodéprimé, on doit prendre des mesures hygiéno-dietétiques pour s’en protecter.

In France, la serologie de la toxoplasmosis fait partie des exams obligatory au cours du suivi médical de la grossesse. In case of negative serology at the beginning of pregnancy, a blood test should be performed every month to ensure that the pregnant woman has not recently been in contact with the parasite. Si une recent infection est diagnostiquée, le suivi médical et échographique sera renforcé, et un traitement antiparasitaire sera prescribed pour protecter le fœtus d’une toxoplasmosis congenitale.

Toxoplasmosis et grossesse: pourquoi la femme enceinte est-elle vulnerable?

The percentage of pregnant women immunized against toxoplasmosis is decreasing regularly in France: it was more than 54% in 1995, against 44% in 2003 and 37% in 2010, according to the figures advanced by the Health Insurance. L’ennui, c’est que si cette maladie est bénigne chez la plupart des gens, elle est dangerouse pour l’enfant à naître si sa mère la contracte durant la grossesse.

Lorsque le parasite parvient jusqu’au fœtus, on parle de toxoplasmosis congenitale. La principale complication qu’elle engendre est la chorioretinitis : une inflammation of the choroid (membrane of the eye) associated with une atteinte de la retine.

En cas de contamination précoce durant la grossesse, la toxoplasmosis congenitale peut entraîner un concouchement prematuré, des séquelles neurologiques (anomalies de développement du cerveau, retard psychomotor…) voir la mort in utero du fœtus. Dans de très rares cas, la maladie peut entraîner un retard mental, une perte de la vue ou de l’audition.

By the way, dans 90% des cas, la toxoplasmosis congenitale est latente : le nouveau-né n’a pas de symptoms apparent mais ses examens biologiques reveillent bien qu’il a été en contact avec le parasite. Un traitement précoce est alors entrepris afin de limit une possible évolution vers une form culaire ou neurologicalique. La maladie pourra tout de même resurgir des années après, sous forme de toxoplasmosis ocular. C’est pourquoi le suivi clinique des enfants exposés in utero est annuel et comprend un contrôle du fund d’œil.

Un risque pour le fœtus qui depend du stade de la grossesse

Plus on contracte la toxoplasmosis tard dans la grossesse, plus les risque de transmission materno-fœtale augmente, mais moins les risques pour le fœtus sont importants“, nous détaille le Dr Olivier Graesslin, Chef de Service du Département de Gynécologie-Obstétrique du CHU de Reims.

Sur le site de l’Assurance maladie, il est ainsi indicé que le risque de transmission du parasite augmente durant la grossesse :

  • il est d’environ 10% au premier trimester, et les risques de fausse couche sont alors majorés ;
  • au deuxième trimestre, le risque de transmission passe à 30% environ ;
  • au troisième trimestre, il culmine à environ 60 %, mais les risques pour la santé du bébé à nître sont moins importants.

Sérologie de la femme enceinte : quand doit-on faire une prise de sang ?

Dès la première visite chez son ou sa gynécologue, ou son ou sa sage-femme, on nous délivre une ordonnance de prise de sang comportant la surveillance de plusieurs données biologiques, et notably une sérologie de la toxoplasmosis. Cet examen est donc réalisé au tout début de grossesse, puis chaque mois jusqu’à l’accouchement si cette première prise de sang revient negative. Cela signifie en effet que l’on n’est pas immunisée, et que par consequent il faut verérir chaque moi qu’une recent infection n’a pas eu lieu. En revanche, si la première analysis decèle la présence d’anticorps contre Toxoplasma gondii, autrement dit si l’on est immunisée contre la toxoplasmosis, il ne sera pas nécessaire de reverifier every month.

Pourquoi doit-on faire un contrôle tous les mois?

In France, les sociétés savantes considerate que le rapport benefices-risques à effecteur une prise de sang tous les mois est favorable. En clair, il y aurait plus de risque à ne pas effecteur cette serologie pour la toxoplasmose qu’à ne pas faire ce suivi. “Une femme sur deux n’est pas immunisée en début de grossesse“, nous indique le Dr Graesslin, chirurgien gynécologue. En outre, “80% of toxoplasmoses during pregnancy do not cause any symptoms in the pregnant woman and the diagnosis is made during serological screening.“, rappelle l’Assurance maladie. Faire un control every month permet d’agir en consequence si l’on décèle le parasite, avec un suivi échographique et médical renforcé, et un traitement antiparasitaire.

Enceinte, quels aliments éviter en cas de résultat négative?

Si le bilan sanguine fait état d’une serologie négative, autrement dit de l’absence d’anticorps dirigé contre le parasite responsable de la toxoplasmosis, il est formente conseillé aux femmes enceintes d’adopt des mesures d’hygiene et de prendre quelques précautions pour éviter une contamination durant la grossesse.

Pour limiter les risques d’infection, il est ainsi conseillé de :

  • manger de la viande bien cuite, car une bonne cuisson permet de destructuri le parasite eventually present chez l’animal, en évitant, cela va de soi, les steaks tartare, grillades et fondues bourguignonnes;
  • ne pas manger de charcuterie crue, fumée ou salée;
  • ne pas manger d’œufs crus ou peu cuits, préférer les œufs durs ;
  • ne pas consommer de lait, de yogurt ou de fromage non pasteurisé ;
  • laver abondamment les fruits et les légumes destinés à être mangés crus ;
  • bien nettoyer son plan de travail et ses ustensiles de cuisine après usage;
  • ne pas porter ses mains à la bouche ou au visage lors de la manipulation de viande crue ;
  • utiliser des assiettes séparées pour la viande crue et les aliments cuits, et séparer ces mêmes aliments dans son frigo.

Par ailleurs, du fait de ces recommendations, il est déconseillé de manger des crudités en dehors de last domicileautrement dit au restaurant ou chez des amis, car on n’est pas sûr que ces règles d’hygiene aient été bien respectées.

Finally, côté jardinage, le port de gants est plus que conseilleainsi que le lavage des mains après tout contact avec la terre, et ce même si les mains étaiten bien protégées par les gants.

Quid du chat et de sa litière ?

On l’a vu, les selles de félins sont une source de contamination. Pas question pour autant de se séparer de son matou sur le champ ! C’est surtout le fait de changer le bac à litière qui peut représenter un risque d’infection. En gardant en tête qu’un chat vivant en appartement, dans un environnement urbain, et qui mange des aliments industriels, a peu de chance d’être porteur de la toxoplasmosis. Mieux vaut toutefois laisser son ou sa partner s’occuper de cette tâche le temps de la grossesse. Si l’on doit tout de même s’y rousseau, ten veillera à porter des gants de protection disposables et à se laver soigneusement les mains à l’eau savonneuse une fois la tâche accomplie. Il est par ailleurs déconseillé d’entrer en contact avec des chats dont on ne connait pas le mode de vie ni les habitudes alimentaires.

Comment laver les légumes et cuire la viande pour réduire les risques?

Les fruits et légumes doivent être lavés abondamment à l’eau clairevoire à l’eau savonneuse si l’on souhaite garder la peau et qu’on les consommera crus (concombre, carotte, fraises…).

Quant à la viande, exit la cuisson bleue, saignante ou même à point. Il faut qu’elle soit cooke sur toute l’épaissement, et/ou qu’elle ait été chauffée à 68°C minimum à cœur. Fini égamente la viande ou le poisson smoked, marinated, la viande “cooked” dans le sel ou simplemente grillée en surface. Sur son site, l’Assurance maladie conseille de consommer la viande bien cuite, “qu’elle soit rouge ou blanche, ce qui corresponding in pratique à une viande ne laissant pas sécouler de jus rosé à la coupe“. “Sachez que le oven à micro-ondes ne détruit pas mieux le parasite que les autres modes de cuisson“, ajoute-t-elle.

It is also recommended to use a cutting board to cut the meat and another to cut the vegetables, or why not mark the two faces of the same planche à découper afin d’avoir un côté viande et un autre pour les fruits et légumes.

Back to top button
MONTAGNEDISTRIBUTION